Traitement des eaux usées
Récupération d’eau de pluie

Professionnels & Particuliers
Vous souhaitez acheter nos produits Ecoflo
Contacter Aqua Environnement : 06 31 99 83 45

aqua-environnement@laposte.net
du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 sans interruption

bandeau tarifs 02a

Installation assainissement non collectif

La pose de votre installation d’assainissement non collectif standard se fait sur terrain sec à une profondeur de 30 cm maximum

Lit de Pose :

La fosse destinée à recevoir votre installation d’assainissement non collectif est mise en œuvre sur toute sa longueur et largeur, sur un lit de pose de 20 cm d’épaisseur minimum, bien tassé.
Nature du lit de pose : Fosses PEHD 3 à 8 m3 et fosses POLYESTER 3 à 15 m3 petits gravillons (granulométrie 3/6 mm, sans fines). Fosses PEHD 10 et 12 m3 sable stabilisé dosé à 100 kg de ciment sec/m3 de sable (granulométrie 3/6 mm).

Remblai :

Un vide de 30 cm entre la fosse et les parois de la tranchée est remblayé par couches successives de 30 cm bien tassées, au cours de la mise en eau. 

Nature du remblai : - fosses PEHD 3 à 8 m3 et fosses POLYESTER 3 à 15 m3 petits gravillons (granulométrie 3/6 mm, sans fines) - fosses PEHD 10 et 12 m3 sable stabilisé dosé à 100 kg de ciment sec/m3 de sable (granulométrie 3/6 mm).

Couverture :

La couverture de l’installation d’assainissement non collectif est réalisée comme suit :

  • 30 cm d’épaisseur maximum, dont 20 cm de petits gravillons (granulométrie 3 à 6 mm sans fines)
  • 10 cm maximum de terre végétale en surface

Pose de l’installation assainissement non collectif en profondeur

Mise en œuvre d’une dalle autoportante

Cette dalle autoportante doit être dimensionnée pour permettre la « reprise »  de la totalité des contraintes s’exerçant de façon anormale sur la fosse.

Elle doit reposer sur un sol de type naturel, au mieux non remué (au pire stabilisé) sur une largeur de 50 cm tout autour de la fosse et à 30 cm maximum de la génératrice supérieure de l’excavation.

Cette dalle est indépendante de l’ensemble des autres éléments qui constituent l’installation d’assainissement non collectif, comme la trappe de visite, la rehausse, la colonne de vidange, un éventuel collecteur...

Cette disposition a pour but d’éviter toutes contraintes directes ou indirectes qui peuvent s’exercer à tout moment sur la fosse. Dans le même ordre d’idée, en cas de recours à des rehausses/béton, celles-ci reposeront uniquement sur la dalle.

Les paramètres d’épaisseur et de résistance mécanique de la dalle seront calculés en fonction des contraintes auxquelles celle-ci peut être assujettie.

Lit de pose, remblai et couverture :

Selon la nature du chantier (terrain sec ou humide/difficile), il faut appliquer les directives liées à l’installation du lit de pose et du remblai.

L’ouvrage est intégralement remblayé, mais il n’est pas impératif de remblayer l’espace conservé entre le dessus de la fosse et le dessous de la dalle.

La pose en terrain difficile (sol argileux, imperméable, ruissellement,…).

Ancrage :

La fosse est posée sur son lit de pose et sanglée au radier béton mis en œuvre en fond de fouille.

La dalle bétonnée installée au-dessus de l’ouvrage (de façon directe ou indirecte) ne doit jamais être utilisée pour éviter une remontée en surface, ce qui pourrait nuire gravement à l’intégrité de l’ouvrage.

Lors de l’installation, le poids du radier devra être au moins équivalent à celui de la fosse pleine d’eau. Un bureau d’étude pourra prendre en charge ce sujet pour déterminer le poids et la taille requis.

Le radier représente la largeur et la longueur de la fosse, avec une augmentation minimale de 30 cm.

Les sangles d’ancrage doivent être fortement fixées au radier. La pose de fers à béton de résistance suffisante doit être prévue.

Un terrain réputé humide implique que la présence d’un radier béton en fond de fouille est obligatoire. Le reste des instructions reste incontournable.

Lit de pose :

Le lit de pose est mis en œuvre sur le radier béton.

La fosse doit être installée en contact étroit sur toute sa longueur et sa largeur sur le lit de pose. Celui-ci est réalisé avec du sable stabilisé avec une dose de 200 kg de ciment sec/m3 de sable. (Granulométrie de 3 à 6 mm).

Le lit de pose est bien comprimé avec une épaisseur minimum de 20 cm.

Remblai :

Pour les ouvrages en PEHD comme POLYESTER, un espace de 30 cm entre la fosse et les parois de l’excavation est remblayé au sable stabilisé dosé à 200 kg de ciment sec/m3 de sable (granulométrie de 3 à 6 mm) par couches successives de 30 cm bien tassées, au fur et à mesure de la mise en eau.

IMPORTANT

Il faut absolument que le remplissage en eau de la fosse se fasse en même temps que le remblaiement pour que les contraintes exercées puissent être pondérées.

Passage de véhicule

La circulation des véhicules de toutes sortes est prohibée sur le dessus de l’ouvrage et aux alentours directs de la fouille. Pour autoriser le passage de véhicule, une dalle autoportante doit être installée pour répartir équitablement les charges.

Les ouvrages doivent être mis en œuvre conformément à la norme XP-DTU 64.1 et à nos prescriptions de pose. Evacuation des eaux usées domestiques.

 

Pose et utilisation conforme à nos prescriptions
=
Installation fiable, performante et garantie décennale valide